Traitement en cours...
Paramètres d'accessibilité

LES LETTRES DU FER

OMRAN Mohamad, HAJI Golan, BONTEMPS Nathalie
Éditeur: PORT A JAUNI
Date de parution 06‏/10‏/2023
Troisième titre de la nouvelle collection Racines autour d’un autre champ lexical et sonore : ici, nous avons choisi la racine H•D•D, qui nourrit les mots Houdoud (frontières), Haddad (forgeron), Hadîd (fer), Hidda (amertume), Hidâd (deuil). Où l’on entend que le champ des racines est plus ou moins léger et joyeux… Nous avons confié la liste de cette racine difficile et sombre à Golan Haji, poète ... Voir la description complète
11,00€
Disponibilité Disponible
Délais de livraison Expédié sous 2 à 3 jours ouvrés
CARACTÉRISTIQUES
Nom d'attributValeur d'attribut
EAN9782919511990
Date de parution06‏/10‏/2023
Poids78 g
Dimensions0٫30 x 17٫20 x 22٫00 cm
Common books attribute
ÉditeurPORT A JAUNI
Nombre de pages16
Langue du livreFrançais
SérieRacines
AuteurOMRAN MohamadHAJI GolanBONTEMPS Nathalie
Description
Troisième titre de la nouvelle collection Racines autour d’un autre champ lexical et sonore : ici, nous avons choisi la racine H•D•D, qui nourrit les mots Houdoud (frontières), Haddad (forgeron), Hadîd (fer), Hidda (amertume), Hidâd (deuil). Où l’on entend que le champ des racines est plus ou moins léger et joyeux… Nous avons confié la liste de cette racine difficile et sombre à Golan Haji, poète syrien kurde en exil depuis 2012 à Saint-Denis, en France. Il a travaillé sur la résonance entre ces mots, dans leur sonorité et dans leur sens profond, pour écrire deux poèmes dans une langue arabe contemporaine et magnifique. Pour l’illustration, nous avons choisi une peinture de Mohamad Omran, peintre syrien venu en France pour y poursuivre ses études d’art en 2007. L’illustration des "Lettres du fer" est cadrée dans cette peinture de grande taille, réalisée à la plume et encre par l’artiste en 2013 (deuxième année de la guerre en Syrie). Des hommes machines font face à des hommes plantes : les hommes machines-hélicoptères charrient des têtes coupées et manipulent une marionnette de cheval mutilé à tête d’homme portant des attributs islamistes (métaphore du cheval Buraq, coursier fantastique venu du paradis selon la tradition islamique, et dont la fonction est d’être la monture des prophètes). Ces hommes machines, peints à la verticale, portent des lunettes noires et exhibent de gros sexes. Face à eux, les hommes plantes et arbres, peints à l’horizontale, se défendent avec leurs branches et leur masse protège un corps allongé, le corps d’un homme mort. Cette peinture traverse remarquablement tous les champs de la racine du fer !D’une page à l’autre, on découvre cette peinture par morceaux, on la reconstitue mentalement, grâce aux fils de la racine !
Les clients ayant acheté cet article ont également acheté :

Le train

ELMOUR SALAH
Éditeur: PORT A JAUNI
Date de parution 19‏/04‏/2019
Disponibilité Disponible
Délais de livraison Expédié sous 2 à 3 jours ouvrés
11٫00€

Ouvrons l’œil du coeur

CORVAISIER Laurent, LAÂBI Abdellatif
Éditeur: RUE DU MONDE
Date de parution 04‏/03‏/2021
Disponibilité Disponible
Délais de livraison Expédié sous 2 à 3 jours ouvrés
9٫50€

L'HEURE ÉGYPTIENNE

BADESCU RAMONA, GUILLAUME BENOÎT, HAJI GOLAN
Éditeur: PORT A JAUNI
Date de parution 07‏/04‏/2023
Disponibilité Disponible
Délais de livraison Expédié sous 2 à 3 jours ouvrés
12٫00€

LES LETTRES DE LA SOURCE

ABBAS Mo, JACKOWSKI Amélie, AYOUBI Lina
Éditeur: PORT A JAUNI
Date de parution 06‏/10‏/2023
Disponibilité Disponible
Délais de livraison Expédié sous 2 à 3 jours ouvrés
11٫00€