Traitement en cours...
Paramètres d'accessibilité

HAÏKUS DE LA ROYA

CHAIX Carole, ABBAS Mo
Éditeur: PORT A JAUNI
Date de parution 08‏/09‏/2023
Cet ouvrage est issu du festival "Passeurs d’humanité" organisé dans la vallée de la Roya chaque année au mois de juillet. En 2022, Le port a jauni a été invité sous forme d’une carte blanche : Mo Abbas a choisi de « récolter » des haïkus tout au long de la journée auprès des habitants et festivaliers de la Roya. Tous les soirs à "L’heure bleue" (l’heure du soleil couchant, à laquelle le port a ja... Voir la description complète
12,00€
Disponibilité Disponible
Délais de livraison Expédié sous 2 à 3 jours ouvrés
CARACTÉRISTIQUES
Nom d'attributValeur d'attribut
EAN9782494753006
Date de parution08‏/09‏/2023
Poids92 g
Dimensions0٫40 x 17٫00 x 22٫00 cm
Common books attribute
ÉditeurPORT A JAUNI
Nombre de pages28
Langue du livreFrançais
SériePoèmes
AuteurCHAIX CaroleABBAS Mo
Description
Cet ouvrage est issu du festival "Passeurs d’humanité" organisé dans la vallée de la Roya chaque année au mois de juillet. En 2022, Le port a jauni a été invité sous forme d’une carte blanche : Mo Abbas a choisi de « récolter » des haïkus tout au long de la journée auprès des habitants et festivaliers de la Roya. Tous les soirs à "L’heure bleue" (l’heure du soleil couchant, à laquelle le port a jauni à Marseille), nous lisions des livres du Port a jauni en plusieurs langues, puis Mo Abbas lisait tous les haïkus de la journée. La récolte était vraiment merveilleuse, chaque jour plus vaste et poétique. Les gens se répondaient d’un jour à l’autre, les thèmes se faisaient écho : la solidarité dans la vallée, la tempête, la montagne puissante, la roche, la trace, le passage, la migration, la solitude, la mort, la joie. Le gens se mirent à écrire dans d’autres langues, comme nous lisions dans plusieurs langues. On a vu un livre apparaître, avec une certaine émotion. Parmi les deux cents haïkus récoltés cet été, nous en avons choisi vingt-trois pour peigner la montagne et peindre ses gens. Exceptionnellement, ces poèmes ne sont pas uniquement bilingues français-arabe. Ils sont multilingues de la Roya car la vallée parle de nombreuses langues : les langues de chaque village, saorgien, tendasque, l’italien – la vallée était italienne jusqu’en 1947, le catalan et l’occitan – qui se parlent de l’autre de la montagne, mais aussi toutes les langues des migrants et nouveaux arrivants, l’arabe, le turc, l’anglais, espagnol, etc. Carole Chaix est une fidèle du festival Passeurs d’humanité où elle dessine les gens et la montagne depuis des années. En 2022, elle a participé à la peinture collective de grandes fresques pendant les débats, pour rendre compte des physiques et des dires de chacun.es. Nous lui avons confié l’illustration du recueil de haïkus avec pour trame d’illustration une courbe allant du collectif à la solitude, du village à la montagne, du trait à la matière. Une courbe qui commence avec les gens, les portraits, la foule et va vers la matière de la roche, la montagne, l’ardu et merveilleux tout à la fois. Puis revient aux gens, au passage, au collectif. Une courbe que l’on peut lire à double sens de lecture, arabe et français. L’illustration oscille ainsi entre les fils et lignes du trait, et la matière noire du fusain et du plomb.