Traitement en cours...
Paramètres d'accessibilité

Le Magicien Maugraby - La suite maléfique des Mille et Une N

CAZOTTE Jacques, NERVAL (DE) Gérard, NODIER Charles, TRABUCCHI Eusebio, MILANESE Prisca
Éditeur: ORMA
Date de parution 22‏/03‏/2024
« Aimable, le Maugraby ne l’a jamais été, pas même enfant. Fils d’un sortilège et fidèle serviteur de Zatanaï, auquel il s’est dévoué aussi bien par penchant naturel que par soif de pouvoir, ce magicien sadique et fascinant, qui d’un seul coup de baguette peut descendre dans les entrailles de la Terre et transformer les humains en animaux, opère sous de fausses apparences grâce à d’habiles déguise... Voir la description complète
21,00€
Disponibilité Disponible
Délais de livraison Expédié sous 2 à 3 jours ouvrés
CARACTÉRISTIQUES
Nom d'attributValeur d'attribut
EAN9791254760796
Date de parution22‏/03‏/2024
Poids290 g
Dimensions1٫80 x 14٫50 x 21٫50 cm
Common books attribute
AuteurCAZOTTE JacquesNERVAL (DE) GérardNODIER CharlesTRABUCCHI EusebioMILANESE Prisca
SériePLURABELLE
ÉditeurORMA
Nombre de pages204
Langue du livreFrançais
Description
« Aimable, le Maugraby ne l’a jamais été, pas même enfant. Fils d’un sortilège et fidèle serviteur de Zatanaï, auquel il s’est dévoué aussi bien par penchant naturel que par soif de pouvoir, ce magicien sadique et fascinant, qui d’un seul coup de baguette peut descendre dans les entrailles de la Terre et transformer les humains en animaux, opère sous de fausses apparences grâce à d’habiles déguisements, prêt à semer la terreur et la souffrance partout où il passe. Son objectif ? Ensorceler et enlever le plus de princes et de princesses possible afin d’en faire des esclaves, et ainsi soumettre la planète entière. S’il a mis à genoux, l’un après l’autre, les flamboyants royaumes des fées de Perse, d’Égypte et de Tartarie, son règne de terreur va lui aussi tôt ou tard vaciller…Publiées en 1789, les histoires du Magicien Maugraby s’inscrivent dans le prolongement des Mille et Une Nuits, auquel Jacques Cazotte consacra ses derniers efforts littéraires. Puisant dans l’imaginaire de cette intarissable source de contes, Cazotte a su inventer une Shéhérazade à la voix rauque, chantre et incarnation des inquiétudes du XVIIIe siècle. »