Traitement en cours...
Paramètres d/'accessibilité

Gengis Khan

Weatherford Jack
Éditeur: POINTS
Date de publication 10‏/05‏/2024
L’ épopée de l’un des plus grands conquérants de l’histoire.De conquête en conquête, entre la fin du XIIe et le début du XIIIe siècle, Gengis Khan et les Mongols s’emparent d’un territoire gigantesque, sans équivalent. L’armée mongole fait de la guerre une affaire mondiale, les cavaliers issus des steppes assujettissant aussi bien les royaumes de Chine que les régions d’Asie centrale. À sa mort en... Voir la description complète
12,50€
Disponibilité Disponible
Délais de livraison Expédié sous 2 à 3 jours ouvrés
CARACTÉRISTIQUES
Nom d'attributValeur d'attribut
EAN9791041413683
Date de publication10‏/05‏/2024
Poids256 g
Dimensions2٫20 x 11٫30 x 17٫90 cm
Common books attribute
AuteurWeatherford Jack
SériePoints Histoire
ÉditeurPOINTS
Nombre de pages480
Langue du livreFrançais
FormatLivre broché / couverture souple
Description
L’ épopée de l’un des plus grands conquérants de l’histoire.De conquête en conquête, entre la fin du XIIe et le début du XIIIe siècle, Gengis Khan et les Mongols s’emparent d’un territoire gigantesque, sans équivalent. L’armée mongole fait de la guerre une affaire mondiale, les cavaliers issus des steppes assujettissant aussi bien les royaumes de Chine que les régions d’Asie centrale. À sa mort en 1277, le Grand Khan laisse un empire aux bases solides que ses descendants vont continuer d’agrandir durant un siècle et demi.Au-delà de la maîtrise de la guerre, y compris par la terreur, l’héritage de cet empire nomade et de son fondateur est immense : il réalise la toute première unification du monde par son centre. C’est à comprendre la construction de cet ensemble unique que Jack Weatherford convie le lecteur, avec un sens du récit captivant.Palmarès Le Point des 30 meilleurs livres de l'année 2022. Professeur émérite d’anthropologie au Macalaster College (Minnesota), spécialiste des peuples nomades, Jack Weatherford est notamment l’auteur de Ce que nous devons aux Indiens d’Amérique et The Secret History of the Mongol Queens.Traduit de l’anglais (États-Unis) par Martine Devillers-Argouarc’h