Traitement en cours...
Paramètres d'accessibilité

L' Art mystérieux des têtes rondes au Sahara

Soleilhavoup Francois
Éditeur: FATON
Date de parution 28‏/11‏/2007
Chacune des périodes qui se sont succédé au Sahara avant la désertification est caractérisée par un trait dominant de ses gravures et peintures rupestres. Des personnages aux Têtes rondes sont la marque de l’une de ces périodes datant d’il y a environ 8 000 ans. Dans l’histoire complexe des cultures du Sahara l’art des Têtes rondes précède les arts caractérisés par une représentation animale?: bov... Voir la description complète
39,00€
Disponibilité Disponible
Délais de livraison Expédié sous 7 à 10 jours ouvrés
CARACTÉRISTIQUES
Nom d'attributValeur d'attribut
EAN9782878440928
Date de parution28‏/11‏/2007
Poids1830 g
Dimensions2٫50 x 24٫00 x 30٫80 cm
Common books attribute
AuteurSoleilhavoup Francois
ÉditeurFATON
Nombre de pages280
Langue du livreFrançais
FormatLivre relié / couverture rigide
Description
Chacune des périodes qui se sont succédé au Sahara avant la désertification est caractérisée par un trait dominant de ses gravures et peintures rupestres. Des personnages aux Têtes rondes sont la marque de l’une de ces périodes datant d’il y a environ 8 000 ans. Dans l’histoire complexe des cultures du Sahara l’art des Têtes rondes précède les arts caractérisés par une représentation animale?: bovidé, cheval, chameau. Il s’agit donc de la période la plus ancienne. Cependant de nombreux sites ont été conservés qui se répartissent en trois grandes régions d’après l’état actuel de la prospection, une en Algérie au Tassili-n-Ajjer et deux en Libye Aramat et Akakus.Le livre de François Soleilhavoup donne un panorama complet des abris actuellement reconnus en révélant les filiations et la chronologie. De l’analyse de ces gravures et de ces peintures se dégage le sentiment qu’au-delà d’une pensée animiste les hommes des Têtes rondes ont accédé à un univers pénétré de transcendance et de religiosité. L’étude du Sahara préhistorique a commencé à partir des années 1950, consistant alors à effectuer de nombreux relevés avec des essais de classement. C’est à partir des années 1980 que l’art des Têtes rondes a fait l’objet d’une étude systématique dans le cadre de la préhistoire du Sahara. François Soleilhavoup en est l’un des principaux animateurs. Dans cet ouvrage il donne pour la première fois un résultat d’ensemble de ses travaux. Son texte est accompagné de très nombreux relevés et photographies réalisés au cours des investigations qu’il a conduites.