Traitement en cours...
Paramètres d/'accessibilité

La Trace du papillon

محمود درويش, Sanbar Elias
Éditeur: ACTES SUD
Date de publication 30‏/03‏/2009
Cet ouvrage, le dernier publié du vivant de Mahmoud Darwich, rassemble une centaine de textes courts, en vers ou en prose, écrits au fil des jours sans plan préconçu ni la moindre restriction thématique. Ainsi y trouve-t-on des réflexions à caractère politique, toujours décapantes, et des pensées intimes sur le temps qui passe ou sur l'exil intérieur, mais aussi un éloge du vin ou de la voix d'Oum... Voir la description complète
21,50€
Disponibilité Disponible
Délais de livraison Expédié sous 2 à 3 jours ouvrés
CARACTÉRISTIQUES
Nom d'attributValeur d'attribut
EAN9782742782642
Date de publication30‏/03‏/2009
Poids180 g
Dimensions1٫30 x 11٫50 x 21٫60 cm
Common books attribute
Auteurمحمود درويشSanbar Elias
SérieLittérature arabe
CollectionRomans, nouvelles, récits
Nombre de pages192
Langue du livreFrançais
FormatLivre broché / couverture souple
ÉditeurACTES SUD
Description
Cet ouvrage, le dernier publié du vivant de Mahmoud Darwich, rassemble une centaine de textes courts, en vers ou en prose, écrits au fil des jours sans plan préconçu ni la moindre restriction thématique. Ainsi y trouve-t-on des réflexions à caractère politique, toujours décapantes, et des pensées intimes sur le temps qui passe ou sur l'exil intérieur, mais aussi un éloge du vin ou de la voix d'Oum Kalsoum, des poèmes d'amour, la description d'un arbre ou d'un fruit, les échos d'une conversation à Paris ou le récit d'une rencontre en Espagne, et surtout, de bout en bout, le pressentiment d'une prochaine disparition. Au sommet de son art, Mahmoud Darwich trace des pistes, pose des jalons, nous dit à chaque page de son journal qu'il a encore tant de choses à nous dire - et dont nous ne connaîtrons que les quelques poèmes, sublimes, qu'il a eu le temps d'écrire ou d'achever durant la dernière an née de sa vie. «Mahmoud Darwich, né en 1942 à Birwa, près de Saint-Jean d'Acre, et mort à Houston en 2008, est unanimement considéré comme l'un des plus grands poètes arabes contemporains. Auteur de plusieurs ouvrages maintes fois réédités et traduits partout dans le monde, il a publié chez Actes Sud : »Au dernier soir sur cette terre« (poèmes, 1994) ; »Une mémoire pour l'oubli« (récit, 1994) ;» Pourquoi as-tu laissé le cheval à sa solitude ?« (poèmes, 1996) ;» La Palestine comme métaphore« (entretiens, 1997) ; »Le Lit de l'étrangère« (poèmes, 2000) ; »Murale «(poème, 2003) ; »Etat de siège« (poème, 2004) ; »Ne t'excuse pas« (poèmes, 2006) ; »Entretiens sur la poésie« (2006) ; »Comme des fleurs d'amandiers ou plus loin« (2007).»