Traitement en cours...
Paramètres d/'accessibilité

En finir avec les idées fausses sur les migrations

LES ETATS GENERAUX DES MIGRATIONS
Éditeur: ATELIER
Date de publication 18‏/03‏/2021
« Les demandeurs d’asile sont trop bien accueillis en France, cela crée un appel d’air », « Les immigrés ne veulent pas s’intégrer », « Il faut fermer les frontières pour se protéger des terroristes », « Il vaudrait mieux aider les étrangers à rester chez eux »… Il est urgent de déconstruire toutes ces idées reçues qui, en nourrissant la peur et le rejet, servent à justifier des politiques migrato... Voir la description complète
8,00€
Disponibilité Disponible
Délais de livraison Expédié sous 7 à 10 jours ouvrés
CARACTÉRISTIQUES
Nom d'attributValeur d'attribut
EAN9782708253667
Date de publication18‏/03‏/2021
Poids190 g
Dimensions1٫10 x 12٫00 x 18٫00 cm
Common books attribute
ÉditeurATELIER
FormatLivre broché / couverture souple
AuteurLES ETATS GENERAUX DES MIGRATIONS
SérieEN FINIR AVEC LES FAUSSES IDEES
Nombre de pages208
Langue du livrezx
Description
« Les demandeurs d’asile sont trop bien accueillis en France, cela crée un appel d’air », « Les immigrés ne veulent pas s’intégrer », « Il faut fermer les frontières pour se protéger des terroristes », « Il vaudrait mieux aider les étrangers à rester chez eux »… Il est urgent de déconstruire toutes ces idées reçues qui, en nourrissant la peur et le rejet, servent à justifier des politiques migratoires de plus en plus répressives. Coûteuses, sources de division, inhumaines et mortifères, ces politiques ne profitent à personne. En s’appuyant sur des faits, des données objectives et des travaux de chercheurs, cet ouvrage donne une autre vision des migrations, en montrant que l’accueil est une occasion à saisir pour construire un monde plus juste et plus solidaire, prêt à surmonter les défis sociaux et environnementaux à venir.Les auteurs :Les États Généraux des Migrations (EGM) rassemblent, depuis 2017, des centaines d’associations et de collectifs locaux ou nationaux présents sur le terrain aux côtés des personnes étrangères, qui militent pour une politique migratoire respectueuse des droits fondamentaux.Sophie-Anne Bisiaux, militante associative engagée dans la défense des droits des personnes exilées et pour la liberté de circulation, est membre du réseau Migreurop. Diplômée en philosophie politique, droit et sciences politiques, elle s’est spécialisée dans l’étude critique des politiques européennes d’externalisation des frontières.