Traitement en cours...
Paramètres d/'accessibilité

Une histoire globale des empires

Darwin John
Éditeur: NOUVEAU MONDE
Date de publication 09‏/09‏/2020
Tamerlan, les Ottomans, les Moghols, les Mandchous, les Britanniques, les Soviétiques, les Japonais, les Nazis... Tous ces empires, construits dans l’espoir de durer éternellement, étaient finalement destinés à échouer. Mais, selon l’auteur, leur construction et leur expansion ont façonné le monde que nous connaissons aujourd'hui.Ce récit magistral remet notamment en question le récit conventionne... Voir la description complète
26,00€
Délais de livraison Momentanément indisponible
CARACTÉRISTIQUES
Nom d'attributValeur d'attribut
EAN9782380940121
Date de publication09‏/09‏/2020
Poids666 g
Dimensions3٫50 x 12٫80 x 20٫30 cm
Common books attribute
AuteurDarwin John
SérieOpus Magnum
ÉditeurNOUVEAU MONDE
CollectionOpus Magnum
Nombre de pages720
FormatLivre
Langue du livrezx
Description
Tamerlan, les Ottomans, les Moghols, les Mandchous, les Britanniques, les Soviétiques, les Japonais, les Nazis... Tous ces empires, construits dans l’espoir de durer éternellement, étaient finalement destinés à échouer. Mais, selon l’auteur, leur construction et leur expansion ont façonné le monde que nous connaissons aujourd'hui.Ce récit magistral remet notamment en question le récit conventionnel de la « montée de l'Occident », montrant que l'ascension européenne n'était ni prédestinée ni linéaire, mais plus probablement une phase transitoire.De la mort de Tamerlan en 1405 – dernier des conquérants du monde – à la montée et à la chute des empires européens, en passant par la présence coloniale croissante des Amériques et la résurgence de l'Inde et de la Chine comme puissances économiques mondiales, Après Tamerlan offre une perspective fascinante sur le passé, le présent et le futur de nos civilisations. John Darwin est professeur à l'université du Nuffield College d'Oxford. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages d’histoire sur l’empire britannique publiés outre-Manche.Tarduit de l'anglais par Hugues Van Besien