Traitement en cours...
Paramètres d/'accessibilité

    Rhapsodie des oubliés

      Aouine Sofia
      Éditeur: LGF
      Date de publication 19‏/08‏/2020
      « Ma rue raconte l’histoire du monde avec une odeur de poubelles. Elle s’appelle rue Léon, un nom de bon Français avec que des métèques et des visages bruns dedans. »Abad, treize ans, vit dans le quartier de Barbès, la Goutte d’Or, Paris XVIIIe. C’est l’âge des possibles : la sève coule, le cœur est plein de ronces, les sentiments et le sexe torturent la tête. Pour arracher ses désirs au destin qu... Voir la description complète
        7,40€
        Disponibilité Disponible
        Délais de livraison Expédié sous 2 à 3 jours ouvrés
        Le mot du libraire
        Un roman qui raconte l’histoire du monde « avec une odeur de poubelle», et s’interroge sur la possibilité d’un avenir meilleur, au temps des illusions perdues, le tout à travers des fragments de la vie d’Abad, un adolescent de 13 ans, vivant à Barbès, dans le XVIIIème arrondissement : un quartier qui est resté figé à l’époque de l’Assommoir de Zola. HB
        CARACTÉRISTIQUES
        Nom d'attributValeur d'attribut
        EAN9782253077466
        Date de publication19‏/08‏/2020
        Poids138 g
        Dimensions1٫20 x 11٫00 x 17٫90 cm
        Common books attribute
        AuteurAouine Sofia
        ÉditeurLGF
        SérieLittérature
        CollectionLittérature
        Nombre de pages216
        FormatLivre broché / couverture souple
        Langue du livrezx
        Description
        « Ma rue raconte l’histoire du monde avec une odeur de poubelles. Elle s’appelle rue Léon, un nom de bon Français avec que des métèques et des visages bruns dedans. »Abad, treize ans, vit dans le quartier de Barbès, la Goutte d’Or, Paris XVIIIe. C’est l’âge des possibles : la sève coule, le cœur est plein de ronces, les sentiments et le sexe torturent la tête. Pour arracher ses désirs au destin qu’on lui réserve, Abad briser les règles. A la façon d’un Antoine Doinel, qui veut réaliser ses 400 coups à lui.Dans une langue explosive et universelle, influencée par le roman noir, la littérature naturaliste, le hip-hop et la soul music, Sofia Aouine nous conte une radioscopie sans concession mais avec tendresse, d’une génération, d’un quartier et l’odyssée de ses habitants.Un formidable premier roman sur lequel planent les ombres de Truffaut et d’Ajar. Claire Julliard, L’Obs.Une verve acide, tendre, hilarante. Gladys Marivat, Le Monde des livres.Prix de Flore.