Traitement en cours...
Paramètres d/'accessibilité

Pourquoi lire les philosophes arabes (Espaces Libres - Idées)

Benmakhlouf Ali
Éditeur: ALBIN MICHEL
Date de publication 02‏/09‏/2020
Lire les philosophes arabes médiévaux avec l'oeil de la philosophie contemporaine pour y trouver des af nités de méthode et de doctrine : tel est le parti pris de ce livre. Lire ces philosophes arabes, c'est aussi les réinscrire dans la tradition et le patrimoine de l'humanité, car ils ont su ménager des accès multiples à la vérité, en un temps où religion et philosophie étaient pensées de manière... Voir la description complète
8,90€
Disponibilité Disponible
Délais de livraison Expédié sous 2 à 3 jours ouvrés
CARACTÉRISTIQUES
Nom d'attributValeur d'attribut
EAN9782226451361
Date de publication02‏/09‏/2020
Poids216 g
Dimensions1٫40 x 11٫00 x 18٫00 cm
Common books attribute
AuteurBenmakhlouf Ali
SérieEssai Espaces Libres
ÉditeurALBIN MICHEL
CollectionEssai Espaces Libres
Nombre de pages256
Langue du livreFrançais
FormatLivre broché / couverture souple
Description
Lire les philosophes arabes médiévaux avec l'oeil de la philosophie contemporaine pour y trouver des af nités de méthode et de doctrine : tel est le parti pris de ce livre. Lire ces philosophes arabes, c'est aussi les réinscrire dans la tradition et le patrimoine de l'humanité, car ils ont su ménager des accès multiples à la vérité, en un temps où religion et philosophie étaient pensées de manière conjointe. Leurs travaux dans de nombreux domaines, comme la médecine, la logique ou l'histoire continuent de nous interpeller comme ils ont contribué à la formation de la culture européenne. Le médiéval rejoint ici le contemporain dans cette riche histoire qui est celle de l'humain et de sa raison émancipatrice.Ali Benmakhlouf, professeur de philosophie à l Université Paris-Est, membre senior de l Institut universitaire de France, est l auteur de nombreux ouvrages parmi lesquels Montaigne (Belles Lettres, 2008), L Identité. Une fable philosophique (PUF, 2011) ainsi que La Conversation comme manière de vivre (Albin Michel, 2016).