Traitement en cours...
Paramètres d'accessibilité

La question d'Orient

Frémeaux Jacques
Éditeur: FAYARD
Date de parution 13‏/11‏/2014
Depuis le XVIIIe siècle et jusqu’à aujourd’hui, la zone qui s’étend des Balkans à l’Afghanistan cristallise des tensions aussi bien internationales que propres à l’« Orient ». Ce sont ces tensions que Jacques Frémeaux analyse dans une synthèse innovante, en les replaçant dans le temps long.De la volonté de contrôle de la route des Indes à la convoitise des hydrocarbures qu’elle recèle, cette régio... Voir la description complète
27,00€
Délais de livraison Momentanément indisponible
CARACTÉRISTIQUES
Nom d'attributValeur d'attribut
EAN9782213661971
Date de parution13‏/11‏/2014
Poids925 g
Dimensions3٫00 x 15٫30 x 23٫50 cm
Common books attribute
AuteurFrémeaux Jacques
SérieDivers Histoire
CollectionDivers Histoire
Nombre de pages624
Langue du livreFrançais
FormatLivre broché / couverture souple
ÉditeurFAYARD
Description
Depuis le XVIIIe siècle et jusqu’à aujourd’hui, la zone qui s’étend des Balkans à l’Afghanistan cristallise des tensions aussi bien internationales que propres à l’« Orient ». Ce sont ces tensions que Jacques Frémeaux analyse dans une synthèse innovante, en les replaçant dans le temps long.De la volonté de contrôle de la route des Indes à la convoitise des hydrocarbures qu’elle recèle, cette région n’a en effet cessé de faire l’objet d’affrontements entre lesgrandes puissances. Ce vaste espace, qui correspond presque exactement à l’antique empire d’Alexandre, a ainsi constitué, depuis l’entrée des flottes de la tsarine Catherine II en Méditerranée (1770), un champ disputé par la Russie et l’Angleterre, avant de se retrouver, après 1945, au cœur du conflit opposant la Russie et les États-Unis. Mais, d’ouest en est, ce sont surtout des peuples qui se succèdent, qui se cherchent et se déchirent entre les séductions de la modernité et le refus que lui oppose la tradition. L’« Orient », qui s’affirme toujours plus comme exclusivement musulman, devient alors un objet de fascination et de peur pour un « Occident » dominateur et manipulateur. Après le temps des empires (ottoman, persan et moghol des Indes) est venu celui des États-nations, souvent nés dans la douleur, comme Israël et le Pakistan. Mais aucun changement n’a mis fin au « grand jeu » géopolitique, jalonné d’épisodes majeurs, de l’occupation de l’Égypte par Bonaparte à la dernière guerre du Golfe, et dont de nouveaux chapitres s’écrivent sous nos yeux.Jacques Frémeaux est professeur d’histoire contemporaine à l’université Paris IV-Sorbonne. Normalien, agrégé d’histoire, docteur ès-lettres, membre de l’Institut universitaire de France, il est spécialiste de l’histoire coloniale et du Moyen-Orient. Il a notamment publié, parmi une vingtaine de titres, La France et l’Islam depuis 1789 (PUF, 1992, prix Robert Cornevin de l’Académie des Sciences d’Outre-mer) et plus récemment De quoi fut fait l’Empire. Les guerres coloniales au XIXe siècle (CNRS éditions, 2010, prix du livre d’histoire de l’Europe, rééd. 2014).