Traitement en cours...
Paramètres d'accessibilité

Le Maroc et le Saint

DURIX CLAUDE
Éditeur: CERF
Date de parution 25‏/10‏/2000
Dans les montagnes du Rif, au nord du Maroc, une région riche d'événements historiques et d'influences spirituelles vécut et mourut au XIIIème siècle 'Abd as-Salâm ibn Mashîsh qui est un des grands saints de l'Islam maghrébin, et certainement un trésor pour l'humanité entière. Claude Durix avait depuis longtemps pour lui une particulière dévotion : il a fait plusieurs fois le pèlerinage à son sanc... Voir la description complète
18,00€
Délais de livraison Momentanément indisponible
CARACTÉRISTIQUES
Nom d'attributValeur d'attribut
EAN9782204065535
Date de parution25‏/10‏/2000
Poids1 g
Dimensions0٫00 x 0٫00 x 0٫00 cm
Common books attribute
SérieHISTOIRE A VIF
Nombre de pages101
Langue du livreFrançais
FormatLivre broché / couverture souple
ÉditeurCERF
AuteurDURIX CLAUDE
Description
Dans les montagnes du Rif, au nord du Maroc, une région riche d'événements historiques et d'influences spirituelles vécut et mourut au XIIIème siècle 'Abd as-Salâm ibn Mashîsh qui est un des grands saints de l'Islam maghrébin, et certainement un trésor pour l'humanité entière. Claude Durix avait depuis longtemps pour lui une particulière dévotion : il a fait plusieurs fois le pèlerinage à son sanctuaire de la montagne, bu l'eau de l'« aïn al-baraka » la source de toutes les bénédictions qui coule au pied de son ermitage et médité l'admirable prière qu'il a laissée, où il dit en particulier : « Tire-moi des bourbiers de la confusion et plonge-moi dans l'océan de l'Unité... » C'est pour lui rendre hommage et pour rappeler les racines authentiques du Maroc que ce livre a été écrit. À la fin du XIIe siècle et au début du XIIIe, l'immense empire de la dynastie berbère marocaine almoravide qui s'étendait de la Cyrénaïque à l'Atlantique et du Sahara au nord de l'Espagne était en pleine décadence. Abd as-Salâm, le serviteur de la paix, réprouvait l'utilisation des valeurs de la religion pour justifier des actions violentes et manifestait par sa vie et son enseignement sa rupture avec les politiques de domination brutale. Ainsi était-il devenu un reproche vivant pour le pouvoir de son époque qui le fit assassiner. Il mourut martyr de sa foi dans la non-violence et dans la soumission à la volonté du Dieu clément et miséricordieux.